Pas encore de compte ? S'inscrire
Télécharger un programme Télécharger

  • C'est décidé, j'arrête de fumer

    10 minutes d'exercice physique chaque jour apportent une aide précieuse lors du sevrage tabagique

Cancer colorectal

Quel est le problème ?

Le cancer colorectal est une tumeur cancéreuse, qui se développe dans les cellules du colon ou du rectum. La France est un des pays les plus touchés par ce cancer, qui représente par sa fréquence le troisième cancer chez l’homme derrière le cancer de la prostate et du poumon et le deuxième chez la femme, derrière le cancer du sein. En effet, selon les chiffres de l’Institut National du Cancer, en 2015, le nombre de décès liés au cancer colorectal chez les hommes était de 9300 et de 8500 chez les femmes. Le nombre de nouveaux cas pourrait d’autant plus augmenter, pour atteindre 45 000 nouveaux cas annuels en 2020.

Quels sont les bénéfices de l’activité physique ?

Selon l’Institut National contre le cancer, l'activité physique est associée à une diminution du risque de cancer colorectal : cela est avéré scientifiquement. Effectivement, sur les 51 études portant sur le cancer colorectal, 43 ont démontré une diminution du risque de survenue du cancer colorectal chez les sujets ayant une activité physique avec une réduction allant jusqu’à 50 % de ce risque, et avec un niveau de preuve convaincant !
Le fait d’être en activité permet d’accélérer le rythme du transit intestinal, et donc des déchets dans le colon, et ainsi permettre une exposition moins longue aux substances cancérigènes présentes dans les selles, dus par exemples aux composants cancérigènes présents dans l’alimentation (pesticides…). L’activité physique permet également la stimulation du système immunitaire, ce qui favorise la défense naturelle face aux cellules cancéreuses. L’activité physique est aussi un facteur protecteur de l’obésité et du surpoids, eux-mêmes facteurs de risque de survenue du cancer du colon (Schlienger et al., 2009). En prévention tertiaire, l’activité physique réduit le risque de récidive de cancer colorectal de 50 à 60 %.

Quels sont les conseils pratiques à mettre en place ?

La majorité de ces recherches rapportent une relation « effet-dose », c'est-à-dire qu’une augmentation du niveau d’activité physique fait parallèlement diminuer les risques d’apparition d’un cancer colorectal.
Selon les Recommandations mondiales en matière d’activité physique pour la santé publiées l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), en 2011, la pratique de 150 minutes d’exercice physique modéré par semaine, et idéalement 300 minutes, peut réduire le risque de cancer du colon jusqu’à 30%.

Il est conseillé, en parallèle, de limiter les activités sédentaires. Le temps total passé en position assise, au travail ou pendant les loisirs et la vie quotidienne est un important facteur de risque de cancer colorectal ! Le temps passé debout pendant le travail ou la vie quotidienne, est lui déjà bénéfique et permet de réduire les risques de survenue de cancer colorectal ! La position debout est donc une piste préventive intéressante pour les personnes inactives ou peu actives. A chaque occasion, provoquez ou prolongez un moment en position debout!
L’activité physique au sens large inclut tous les mouvements effectués dans la vie quotidienne, et ne se réduit pas à la seule pratique sportive !
Commencez petit, ne vous fixez pas d’objectifs trop hauts. Chaque moment actif est bénéfique ! Etablissez tout d’abord votre profil de sédentarité et d’activité pour connaître votre niveau. Vous pouvez d’ailleurs établir votre profil sur Franchis le Pas, notre site !

 

RESUME

Le cancer colorectal est une tumeur cancéreuse, qui se développe dans les cellules du colon ou du rectum. La France est un des pays les plus touchés par ce cancer.  Selon l’Institut National contre le cancer, l'activité physique est associée à une diminution du risque de cancer colorectal. Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), en 2011, la pratique de 150 minutes d’exercice physique modéré par semaine, un peu chaque jour, dans ses activités de loisirs ou quotidiennes, peut réduire le risque de cancer du colon jusqu’à 30%. Cela est vrai autant en prévention primaire que tertiaire pour prévenir le risque de récidive ! Il est conseillé, en parallèle, de limiter les activités sédentaires et de favoriser les pauses actives et la position debout.

PROGRAMME SANTE

Vous retrouverez dans la rubrique programme santé, le programme « Prévention du Cancer Colorectal». Ce défi a pour but de vous aider à intégrer de manière progressive les 150 minutes d’activité physique à intensité modérée par semaine. En plus de votre motivation à prendre soin de vous, la réussite de ce défi est conditionnée par le soutien social, ainsi pour vous donner toutes les chances de réussir ! Embarquez donc vos proches et collègues dans ce défi. En plus de la bonne humeur ils vous remercieront de prendre soin d’eux !

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

https://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/cancers-colon-rectum-2009-03.pdf (Infos cancer colo/ pdf)
http://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Facteurs-de-risque-et-de-protection/Activite-physique/Prevention-des-cancers-le-role-de-l-activite-physique (INCA)
https://www.infona.pl/resource/bwmeta1.element.elsevier-00880bc8-326c-33f8-aac2-896c4016d644 = Duclos, 2009
https://www.infona.pl/resource/bwmeta1.element.elsevier-34352cff-72fc-387c-847a-c80d458450d3 = Schlienger et al., 2009
http://www.who.int/mediacentre/news/notes/2011/world_cancer_day_20110204/fr/  OMS
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22914790 (Article étude australienne de Terry Bole et al., 2012)
http://www.chumontreal.qc.ca/sites/default/files//images/47_4005036_activite_physique_et_cancer_colorectal.pdf (CHU MONTREAL)

 

S'inscrire